Le sommet du Puy de Dôme, Ascension Puy de Dôme, Volcan

Classé Grand Site de France et situé près de Clermont-Ferrand, du sommet du Puy de Dôme, volcan de type Péléen, vue sur la Chaîne des Puys et ses 80 volcans du haut de ses 1465 mètres.

Le Puy de Dôme … ce volcan est la figure emblématique de tout le département auquel il a donné son nom en 1791.  Volcan de type péléen et symbole du département, règne du haut de ses 1 465 m sur la Chaîne des Puys et ses 80 volcans, inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Un train électrique à crémaillère, le Panoramique des Dômes permet de rejoindre son sommet.

A pied, l’ascension du Puy de Dôme par le chemin des muletiers dure 45 minutes (dénivelé de 350 mètres), deux parkings sont mis à disposition des randonneurs. A noter : l’accès au Puy de Dôme est désormais interdit aux cyclistes.

A voir au sommet du Puy de Dôme

– L’Espace Temple de Mercure : L’Observatoire du temple offre aux petits et aux grands un parcours interactif.

– Les vestiges du temple de Mercure : ce temple devait être vu de la capitale, Augustonemetum (Clermont- Ferrand). Une agglomération secondaire, construite entre le 1er et le 3ème siècle, autour du Col de Ceyssat, connaissait des activités culturelles et funéraires et servait de relais routier pour permettre aux pèlerins qui se rendaient au temple, de faire une halte. Ils empruntaient le chemin aujourd’hui dit « des muletiers ».

– Un observatoire au sommet du Puy de Dôme : inauguré le 22 août 1876, cet observatoire est devenu l’Observatoire des Sciences de l’Univers en 1986. Il dispose d’une instrumentation microphysique et chimique de pointe permettant d’étudier le rôle des nuages et de leur composition dans l’évolution du climat ou dans l’effet de serre.

– Un aviateur se pose au sommet du Puy de Dôme : en 1911, Eugène Renaux, lauréat du Grand Prix Michelin, pose son avion au sommet du puy de Dôme. Relevant le défi d’Edouard Michelin, cet aviateur a rallié  Paris-le sommet du puy de Dôme, après une élégante boucle autour de la cathédrale, en 5h10. Une plaque commémorative atteste de cet exploit, au sommet.

– Construction de l’antenne TDF de 89 mètres : c’est en 1956 et 1957 que l’antenne fut bâtie. A l’époque, peu de foyers auvergnats sont équipés de la télévision et le sommet du Puy apparaît rapidement comme l’endroit idéal pour l’installation d’un relais de télévision. Le relief de la région ne permettait pas, jusqu’ici, de couvrir de nombreuses zones « d’ombre ».

– Une salle hors sac au sommet, est ouverte à tous.

– L’Espace GRAND SITE DE FRANCE point d’accueil au sommet du puy de Dôme, vous invite à découvrir une scénographie ludique et interactive.

– Les sentiers d’interprétation : Les 3 sentiers d’interprétation offrent au public la possibilité d’une exploration riche en légendes et anecdotes (chemin des pèlerins, conquérants et curieux).

– Des vols en parapente sont proposés au sommet du Puy de Dôme. Ce volcan est un terrain propice aux activités de pleine nature.

Services

Labels

Coordonnées

Depuis Orcival, prendre la D27 en direction de Nébouzat, puis au rond-point prendre la 2ème sortie en direction du Puy de Dôme. Passer le col la la Moréno. Au rond point de la Font-de-l’arbre, tourner à gauche puis continuer jusqu’à la gare du Panoramique des Dômes.

Pour accéder au chemin des muletiers: Poursuivre la roue pendant 3km jusqu’au parking du col de Ceyssat. Puis suivre le chemin de randonnée.

Le panoramique des Dômes (train à crémaillère) : 0 826 39 96 15

Le sommet du Puy de Dôme : 04 73 62 21 46