Saulzet-le-froid

Saulzet-le-Froid doit son nom à l’occitan « Sause » qui signifie saule, certainement dû à la présence de nombreux arbres de cette essence présents dans les divers milieux humides de la commune.

Le village de Saulzet-le-Froid.

Situé  à 26 km de Clermont-Ferrand dans le parc naturel régional des volcans d’Auvergne, la commune compte 272 habitants.

La commune est située sur un plateau à 1000 m d’altitude entre la chaîne des Puys au nord et les Monts Dore au Sud. La Veyre, naissant de la confluence de deux cours d’eau qui sont le Labadeau et la Narse, traverse la commune et poursuit son trajet vers le lac d’Aydat.

Plusieurs hameaux s’ajoutent au bourg de Saulzet : Espinasse, la Martre, Pessade, Souverand, et Zanières.

Autrefois, Saulzet était traversé par la voie romaine reliant probablement Clermont-Ferrand au Mont-Dore et à Besse (l’intersection se situant aux alentours de Mareuge (commune du Vernet-Sainte-Marguerite). Les traces de cette voie sont encore visibles dans les près, jouxtant le hameau de Zanières, où d’ailleurs se trouvent les ruines d’une ancienne auberge dénommée « La Baraque »

L’essentiel de l’activité est agricole : production de lait et fabrication de saint-nectaire, fromage AOP

Plusieurs associations se chargent des animations festives de notre commune. Région touristique, le territoire est traversé par de nombreux sentiers de randonnée, parmi lesquels le renommé GR4 reliant Royan (Charente-Maritime) à Grasse (Alpes-Maritimes), de l’Atlantique à la Provence.

La Narse d’Espinasse, une tourbière,  est un  héritage de l’ère glaciaire et abrite une faune et une flore remarquable avec notamment la ligulaire de Sibérie. Le puy de l’Enfer tire son nom de légendes populaires, il lui vient certainement de la présence de marécages qui ont toujours été perçus comme inquiétants par les populations et de la couleur rouge de ses scories.

La commune fait partie de la paroisse Saint-Ephrem-de-la-Serre. L’église renferme une Vierge noire en majesté datant du milieu du Moyen Age, qui, selon la légende, aurait été découverte par un propriétaire de la commune en labourant son champ. C’est une statue étrange et cette description de l’historien Jean Hani à propos des Vierges Noires lui convient tout à fait : « La mère est rigide, sévère, le regard étrange : elle ne nous regarde pas, le regard est comme perdu, il traverse l’invisible ou, plutôt il est le regard de l’invisible qui, sans nous regarder, nous traverse ».

Cinéma : En 1955, Gilles Grangier tourna sur la route RD 5 plusieurs scènes du film Gas-oil, avec Jean Gabin et Jeanne Moreau (le temps du tournage, l’équipe déjeunait au relais routier de Zanières).

Célébrité : Jean-Marie Villot est une personnalité liée à la commune il fut cardinal et secrétaire d’État du Vatican et son père Joseph Villot fut maire de Saulzet-le-Froid de 1906 à 1920.

Mairie de Saulzet-le-Froid.

 

Services

Labels

Coordonnées