Gelles

De nombreuses balades permettent de découvrir les étangs, la cascade de Say ou encore la roche branlante : tentez de la faire bouger, on raconte qu’elle serait posée sur un tourbillon d’or !

Le village de Gelles.

1004 habitants, est située à 850 m d’altitude.

Groupé au départ autour de l’église, le bourg se développe ensuite le long des chemins de communication. Il occupe ainsi le centre du terroir, à dominante bocagère, bordé par des vallées encaissées, les différents hameaux formant une couronne.

Son plateau, formé de roches granitiques, est parsemé de pitons volcaniques bien individualisés (Puy de Banson 1040 m, Puy de la Vialle 970 m, etc…). Morphologiquement très différent du bassin d’Olby, il forme une transition avec le pays des Combrailles, à l’ouest, dont il se rapproche.

Gelles, dont le nom pourrait provenir du germanique « haga » qui signifie « haie », a fourni d’importants vestiges Gallo-romains : tombeaux en briques, médailles, vases et urnes funéraires qui ont été retrouvés près du bourg. Le bourg était une seigneurie qui a appartenu conjointement au seigneur de Banson et à l’abbaye de Saint-Alyre de Clermont. En 1789, le village fut presque complètement détruit par un incendie et son église fut sérieusement endommagée.

La construction de cette église,

sous le vocable de Saint-Georges, remonte à l’époque romane. Sur la porte d’une des chapelles, un écusson portant le « massacre » des seigneurs de Banson, laisse supposer que cette chapelle leur appartenait.

Une balade à la cascade de Say s’impose.

Mairie de Gelles.

 

 

Services

Labels

Balades et randonnées

VTT - Forêt de Boucaud

Téléchargez la fiche Consultez en ligne